Actualité du crédit immobilier : Le prix de l'assurance crédit immobilier - Creditland.fr

Un site de la société

en partenariat avec PANORANET

Actualités du credit / Actualités du credit immobilier / Le prix de l'assurance crédit immobilier
Actualités du Crédit immobilier

PictoLe prix de l'assurance crédit immobilier

Coface dévoile Globalliance One, nouveau produit d'assurance crédit professionnelle destiné aux PME

En faisant une souscription à une assurance prêt immobilier, non seulement, il faut payer les intérêts, mais aussi les frais annexes tels que les frais de dossier, ceux de l’assurance et des pénalités pour remboursement anticipé, ainsi que le prix de la garantie. Ce dernier est obligatoire pour les banques afin de se mettre en garde contre les risques d’impayés.

L’utilité de la caution mutuelle

Le PPD ou le privilège de prêteurs de deniers est un moyen à prix abordable. Il se base sur le même processus que celui de la saisie immobilière lorsqu’il y a un non-remboursement. Il se définit comme un acte notarié qui est destiné à acheter les biens anciens.

Il est à rappeler que lorsqu’on revend le bien avant le terme du prêt, il se peut qu’on soit facturé à des frais de mainlevée. Par ailleurs, il est possible d’éviter cela par le biais de la caution mutuelle. Dans ce cas, celui qui emprunte donne une contribution, qui varie selon le montant du prêt, à l’entreprise de cautionnement. Par exemple, un emprunt de 200 000 euros peut aller jusqu’à 2 250 euros de contribution.

La restitution

La contribution sera restituée à celui qui a effectué le prêt. Le directeur d’agence du site meilleurtaux.com affirme qu’« en moyenne, cette restitution représente 35 % du coût de la garantie ». La restitution varie selon la société, il y a celle qui offre un taux de 70 à 75 %, tel est le cas de Crédit Logement. Jusqu’à rencontrer des sociétés de cautionnement qui ne restituent rien comme la Caisse d’épargne ou la Saccef.

Pour les banques, l’existence de la caution mutuelle est un moyen qui permet de les sécuriser encore plus. En effet, dans le cas d’un emprunteur défaillant, la société de cautionnement ne s’y substitue pas, ainsi, la banque est plus rassurée du fait qu’elle peut récupérer la somme restante qui doit être payée.

L’avis de CreditLand : le mieux est de faire une proposition à la banque pour une caution mutuelle et non pas pour une hypothèque. Si la personne concernée présente un dossier pertinent, il se peut qu’elle obtienne gain de cause.

30-01-2013
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction
Le prix de l'assurance crédit immobilier 0

Picto

S'abonner au flux RSS

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières actualités en direct.
PictoCreditland
Trouvez le crédit qui vous convient:
Je complète le formulaire pour définir mon profil
Je compare les offres correspondant à mon profil
Je choisis le crédit qu'il me faut
Picto

Baromètre immo

AnnéesTendanceTaux
max
Taux du
marché
Taux
min
7 ansTendance
2%
0,95%
0,53%
10 ansTendance
2,1%
1,15%
0,7%
15 ansTendance
2,41%
1,4%
0,96%
20 ansTendance
2,72%
1,65%
1,12%