Actualité du crédit revolving : Téléphonie mobile: quand le credit revolving est mis à mal... - Creditland.fr

Un site de la société

en partenariat avec PANORANET

Actualités du credit / Actualités du crédit revolving / Téléphonie mobile: quand le credit revolving est mis à mal...
Actualités du Crédit revolving

PictoTéléphonie mobile: quand le credit revolving est mis à mal...

téléphones
Les syndicats des opérateurs lancent la bataille contre Free. La CGT, SUD et la CFE-CGC dénoncent une offre presque malhonnête, en utilisant le credit revolving. Les offres de Free mobile ne comportent pas de mobile. Par conséquent, elles n’intègrent aucune subvention du téléphone à proprement parlé, contrairement aux offres proposées par les opérateurs en place.

Le site de Free mobile propose tout de même des téléphones portables dans une boutique en ligne dont l’ouverture est annoncée pour le 24 janvier 2012. Certains sont proposés avec une possibilité de paiement en 12 ou 24 mensualités, via un credit renouvelable (ou revolving). Il s’agit des « crédits aux taux proches de l’usure qui génèrent tant de dossiers de surendettement », expliquent les syndicats. Free se défend : « on a rarement vu de ménages surendettés par l‘achat d’un portable à crédit (même pour un iPhone !) ». Le ton est donné !

Chacun sa vision du credit renouvelable…


Ce que reprochent surtout les syndicats c’est que les informations actuellement disponibles sur le site ne permettent pas de connaître le prix du crédit, ni qui le prend en charge. Ce qui est pourtant la loi. Voir notre article Credit à la consommation : les sites marchands tapés du doigt !.

Sur le site internet du nouvel opérateur, Free explique ce qui le différencie des opérateurs mobiles historiques. Selon le jeune arrivant, ses concurrents auraient inventé le tarif revolving payable à vie. Explications : une fois le téléphone remboursé, le prix de l’abonnement - qui incluait le prix du téléphone donc - restait identique. Alors même que le téléphone était payé. « A coté, le crédit revolving proposé par Free Mobile fait pâle figure. Certes, les téléphones coûtent plus chers pour certains, mais quand ils sont payés, il n’y a plus à régler les mensualités », réplique Free.

La guerre de la téléphonie mobile ne fait que commencer…

Rédigé par
20-01-2012
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction
Téléphonie mobile: quand le credit revolving est mis à mal...0

Picto

S'abonner au flux RSS

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières actualités en direct.
PictoCreditland
Trouvez le crédit qui vous convient:
Je complète le formulaire pour définir mon profil
Je compare les offres correspondant à mon profil
Je choisis le crédit qu'il me faut
Picto

Baromètre immo

AnnéesTendanceTaux
max
Taux du
marché
Taux
min
7 ansTendance
4,1%
3,3%
2,75%
10 ansTendance
4,15%
3,4%
2,99%
15 ansTendance
4,52%
3,65%
3,28%
20 ansTendance
4,75%
4%
3,55%