Actualité du crédit revolving : Hollande pour un Fichier national des crédits - Creditland.fr

Un site de la société

en partenariat avec PANORANET

Actualités du credit / Actualités du crédit revolving / Hollande pour un Fichier national des crédits
Actualités du Crédit revolving

PictoHollande pour un Fichier national des crédits

loi rachat credit
La campagne présidentielle relance le débat sur l’encadrement des credits revolving. C’est ainsi que François Hollande entend, pour lutter contre le surendettement des ménages, légiférer sur les commissions bancaires. Le candidat PS a assuré que le registre national des crédits aux particuliers ne pourrait être mis en place que dans des conditions très particulières, respectueuses du droit des personnes.

François Hollande était interrogé sur le plateau de Parole de candidat, l’émission sur TF1, par Jean-Louis Kiehl, président de la fédération de l’association Cresus (aide aux ménages surendettés), qui souhaite la mise en place de ce registre, également appelé Fichier national des crédits, destiné à enrayer la spirale des crédits revolving.

Enrayer la spirale des crédits !


« Nous avons le devoir à la fois de responsabiliser le banquier pour qu'il n'accorde pas les crédits, alors que la personne ne pourra plus les rembourser ! », a expliqué M.Hollande, tout en rajoutant la nécessité de maîtriser la situation de la personne endettée pour intervenir au bon moment.

Si la crainte d’être sur un fichier a été abordée, le candidat PS s’est prononcé sur les conditions « très particulières, protectrices de l’individu » d’un tel registre. Car ne pas pouvoir en sortir signifie également ne pas pouvoir accéder au credit. « Nous aurons à mettre en place ce mécanisme dans le respect du droit des personnes », a-t-il précisé un peu après.

Cependant, pour mettre en place un système permettant de maîtriser le processus de surendettement, il faut pouvoir avoir accès à la situation de la personne.

Loi sur les commissions des banques


Sur les frais bancaires, « face aux taux d'intérêt qui sont vertigineux (...), il faudra - et j'en prends l'engagement - intervenir auprès des banques par rapport aux commissions, c'est-à-dire à la fois les taux d'intérêt qui doivent être abaissés et en même temps les commissions que les banques prennent à chaque fois qu'il y a un incident ».

En revanche, sur la manière de faire, le candidat PS a expliqué « nous aurons à légiférer, sur les commissions ».

Vaste programme !

Rédigé par
28-02-2012
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction
Hollande pour un Fichier national des crédits3

ELLEGEEST
20/02/2016
Dans mon cas je suis endetté à 75 % pour cause de chômage j'ai demandé un rachat de crédits (immo..; et perso..) pour réduire l'endettement et mes mensualitée on ma répondu qu'on ne pouvais pas parce que je dépasserai 33 à 34 % d'endettemment je peut rester à 75 % mais 40 ou 50 c'est impossible bourjour la croissance cordialement
Picto

S'abonner au flux RSS

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières actualités en direct.
PictoCreditland
Trouvez le crédit qui vous convient:
Je complète le formulaire pour définir mon profil
Je compare les offres correspondant à mon profil
Je choisis le crédit qu'il me faut
Picto

Baromètre immo

AnnéesTendanceTaux
max
Taux du
marché
Taux
min
7 ansTendance
4,1%
3,3%
2,75%
10 ansTendance
4,15%
3,4%
2,99%
15 ansTendance
4,52%
3,65%
3,28%
20 ansTendance
4,75%
4%
3,55%